Médecine Traditionnelle Chinoise – 1er cycle de formation

Organisation du 1er cycle de MTC à l'École Ling

L’École Ling vous forme à l’acquisition des connaissances fondamentales. Les cours magistraux sont répartis sur deux ans (40 jours de séminaires, soit 320 heures) et permettent l’acquisition des connaissances fondamentales.

Première Année

• La Chine et ses médecines : géographie, histoire, langue, écriture, diversité des techniques thérapeutiques

• Présentation des médecines chinoises

• Histoire des méridiens et de l’acupuncture

• Les points d’acupuncture : toponymie et classification

• Étude du vocabulaire lié au corps humain

• De la lecture du corps à celle du tableau

• Le Yin et le Yang : À l’aide de ces deux concepts, la philosophie chinoise explique toutes les relations entre les êtres et les choses, leur rapport à l’univers ainsi que les phénomènes naturels.

• Les cinq éléments (bois, feu, terre, métal, eau) et leurs corrélations : Une des théories les plus importantes de la MTC. L’avantage premier de ce processus est de permettre de se synchroniser avec la nature par l’intermédiaire de cinq rubriques : le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau qui regroupent les caractéristiques de tous les phénomènes, entités ou activités pouvant exister dans l’univers.

• Les constituants de la personne : Étude des souffles /énergie (Qi), de l’essence (Jing), du sang (Xue), des liquides organiques (Jin Ye), des forces psychiques (Shen).

• Physiologie des viscères (Zang) et des entrailles (Fu) : Approche de la physiologie des viscères et entrailles selon de la MTC.

Acupuncture dans l'abdomen et le torse
En cas de pathologies des viscères et des entrailles, l’acupuncture est une ressource précieuse.
  • Étude de trajets des méridiens et des qualités et des fonctions des points d’acupuncture de ces méridiens :

• Méridien du Poumon
• Méridien du Gros intestin
• Méridien de la Rate
• Méridien l’Estomac
• Méridien du Cœur
• Méridien de l’Intestin grêle
• Méridien de la Vessie

• Techniques de poncture : Longueur, diamètre et forme des aiguilles varient selon le but recherché. Les effets de la poncture sont liés aux modalités d’introduction, de manipulation et de retrait de l’aiguille en un point précis.
La stimulation des énergies du corps est un acte complexe qui nécessite un long apprentissage.

La stimulation des énergies du corps au moyen des aiguilles est un acte complexe qui nécessite un long apprentissage (et un entraînement de chaque instant !)

• La moxibustion : Méthodes et substances employées.

La moxibustion est une technique de stimulation par la chaleur des points d’acupuncture.

• Les points d’acupuncture : Qualités et fonctions des points d’acupuncture.

• Les quinze pouls principaux : Étude des sept pouls externes et des huit pouls internes.

• Les huit principes du diagnostic (Ba Gang) : Classification des symptômes en externe/interne, chaud/froid, déplétion/réplétion, Yin/Yang.

• Les causes de maladies.

• Tuina : Dans les techniques de Tuina, les doigts remplacent l’aiguille. Un Tuina se fait à l’aide de plusieurs parties du corps du praticien, le plus souvent la main (paume, dos de la main, tranchant de la main, doigts), mais aussi les pieds ou le coude. Diverses techniques de toucher ou de mouvements en un point précis ou sur une zone plus générale sont employés. C’est à la fois un traitement local de la douleur et un traitement global d’harmonisation des énergies.

• Ventouses : Nos grands-parents employaient de manière empirique les ventouses. La médecine chinoise les utilise encore pour rétablir la circulation des énergies et traiter certains états congestifs.

• Marteau fleur de prunier : L’aiguille aux sept étoiles sert à la technique dite « fleur de prunier » et permet de renforcer l’énergie de défense de l’organisme, de traiter des douleurs superficielles et certaines dermatoses.

• Moxibustion : L’origine de cette technique est très ancienne. Pratiquée avec les fleurs et les feuilles d’armoise finement broyées, elle a pour effet de renforcer les énergies du corps et traite certaines maladies chroniques.

• Qi Gong : Travail gestuel autour du Yin Yang, travail du relâchement dans l’action (Song), travail de l’intention (Yi Gong), premières séquences de Grue Blanche et Shi Er.

Deuxième Année

Taoïsme, confucianisme, bouddhisme et leur lien avec la MTC.

• Sémiologie : Le symptôme, le signe, le syndrome, la maladie.

• Nosologie : Sa formation, son organisation ; les grands syndromes.

• Les énergies : Étude de différentes énergies circulant dans et à la surface du corps.

• Désordres du Qi, des Liquides Organiques et du Sang

• Le vocabulaire lié à la santé

  • Suite et fin de l’apprentissage des trajets des méridiens :

• Méridien du Foie
• Méridien de la Vésicule biliaire
• Méridien du Rein
• Méridiens du Maître du coeur
• Méridien du Triple réchauffeur
• Vaisseaux conception (Ren Mai)
• Vaisseau gouverneur (Du Mai)
• Les huit méridiens indépendants (Qi Jing Ba Mai)

• Approfondissement des techniques de poncture et manipulations de l’aiguille

• L’observation : On examine l’ensemble du corps, sa forme, sa structure, puis différentes parties, le visage, le tronc, les mains, la langue et son enduit pour classer les symptômes selon des principes méthodologiques spécifiques.

• L’interrogatoire : On procède à un interrogatoire précis sur les circonstances d’apparition des symptômes, des facteurs aggravants, les traitements antérieurs, les goûts pour certaines saveurs alimentaires et les couleurs, ce qui aide le praticien à orienter avec précision son traitement.

• L’audition et l’olfaction : Le timbre de la voix, l’écoute des bruits respiratoires et la recherche des odeurs corporelles renseignent sur la nature de la maladie.

• Les vingt-sept pouls de Li Shizhen : La prise de ces pouls, élément majeur de la procédure diagnostique, s’effectue au poignet. Elle permet de connaître l’état intérieur des organes, de la circulation et de la qualité des éléments physiologiques du malade.

• Tuina

• Ventouses, marteau fleur de prunier, moxibustion

• Qi Gong : Spirales des bras, spirales de jambes, travail à deux, Ba Duan Jin (les huit pièces de brocart) le Qi Gong martial.

Contrôle des connaissances

À chaque séminaire, un questionnaire portant sur les cours précédents permet d’évaluer les acquisitions progressives de chacun.

À chaque séminaire, un questionnaire portant sur les cours précédents permet d’évaluer les acquisitions progressives de chacun.

Travaux pratiques

Le samedi, en fin de journée, un travail de repérage des points, de puncture sur coussin est proposé aux étudiants.

Examen

Une épreuve écrite et orale, portant sur le cursus général, a lieu à la fin de chaque année.

Un certificat de fin d’études de 1er cycle est remis aux candidats qui ont satisfait aux épreuves écrites, pratiques et orales.

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour ne rien manquer des actualités de notre école et en savoir plus sur la MTC.