Actualités

La pharmacopée chinoise selon Qin Bowei

Il est fréquent de constater que différentes formules de la pharmacopée chinoise peuvent être proposées pour traiter une même maladie selon l’ouvrage que nous avons entre les mains.
Pour les passionnés de cette discipline, Qin Bowei (1901-1970), un Maître en la matière, insiste sur l’importance de l’apprentissage et la compréhension des Classiques.

Identifier les causes des maladies

Sa réflexion est basée sur l’identification des causes de la maladie (vent, chaleur, humidité…) et les méthodes de traitement de base (disperser, réchauffer…) plutôt que sur le nom mis sur la maladie elle-même (céphalées, douleurs articulaires…).
Qin Bowei considère que la MTC doit être comprise selon les concepts mêmes de la pensée chinoise au lieu de chercher à s’adapter à une pensée occidentale qui, elle, traite la maladie.

Ce respect de l’apprentissage par les Classiques de la MTC l’a conduit à mettre au point sa propre méthode : tirant les points communs des formules utilisées par de grands médecins, il en sort un système cohérent capable de traiter de nombreuses maladies avec un petit nombre de formules, qu’il modifie selon l’intention thérapeutique souhaitée pour en faire des formules adaptées à chaque cas.

Image © Dimitris Vetsikas – Pixabay

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour ne rien manquer des actualités de notre école et en savoir plus sur la MTC.