Actualités

Les méridiens d’Hippocrate

À la suite d’un séjour en Grèce, j’ai pu rencontrer une acuponctrice qui pratiquait l’acuponcture grecque selon Hippocrate. Cette technique est issue des travaux  du Dr Tilikidis qui, à l’aide de traductions des ouvrages d’Hippocrate, a reconstitué ce que ce grand médecin avait déterminé comme étant des canaux de circulation d’énergie dans le corps. Les premières traductions de De La Nature humaine avaient utilisées le mot « veines » pour caractériser les trajets qu’Hippocrate décrivait. Ces circuits en fait sont plus comme des canaux, des méridiens  qui englobent le corps entier. Hippocrate utilisait des aiguilles de saignée pour travailler les points trouvés sur ces trajets. Ils ne correspondent pas aux grands méridiens chinois mais il y a des croisements, des zones que l’on retrouve en commun. Le savoir-faire pratique a disparu mais le Dr Tsilikidis a créé une école et enseigne son art aujourd’hui à Athènes.