Actualités

Les pouls et les signes observés

En MTC, la palpation des pouls ne peut être retenue comme seul critère dans le diagnostic des maladies. Les ouvrages classiques insistent bien sur la symptomatologie car il est fort possible de trouver un pouls qui ne corresponde pas aux symptômes du malade. Par exemple, un pouls calme avec des signes Yang ou des signes de chaleur importants.

Le Nei Jing souligne l’importance de l’observation du teint du malade et de l’état de ses yeux, de sa respiration et de ses symptômes.

Le Su Wen préconise la prise de pouls le matin à jeun « lorsque l’énergie Yin est calme et que l’énergie Yang n’est pas encore turbulente ».

S’il est difficile d’appliquer cette dernière recommandation, gardons à l’esprit que les quatre temps du diagnostic sont le socle sur lequel doit reposer l’art de la MTC.

Image © Gerd Altmann de Pixabay

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour ne rien manquer des actualités de notre école et en savoir plus sur la MTC.