Actualités

prise des pouls chinois

Le pouls

La structure même du pouls, c’est le sang qui la constitue. La force du pouls, c’est le Qi (l’énergie) qui en est responsable.

À la naissance, la qualité du pouls du bébé dépend de la manière dont s’est constitué l’embryon et du développement du fœtus. La part innée est prépondérante, mais la période de gestation, avec les interactions mère-enfant, sont susceptibles de modifier cette part innée. Les interactions avec le père sont un peu plus lointaines. Elles apparaissent également comme essentielles au bon développement de l’enfant et ce, dès la conception.

Ensuite, pendant la croissance, tous les évènements rencontrés par l’enfant, maladies, accidents, problèmes familiaux, etc. laisseront une trace perceptible au niveau de ses régulations fondamentales. Cela nous sera également accessible par le pouls. Celui-ci gardera en trace ces cicatrices plus ou moins refermées qui modifieront le mouvement vital comme des barrages modifient le cours d’une rivière.

image kian2018@pixabay

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour ne rien manquer des actualités de notre école et en savoir plus sur la MTC.