Actualités

L’atelier des merveilles

S’il est un endroit ou nous devons nous sentir bien, c’est bien notre cabinet/ bureau/officine/atelier. Nous y passons souvent plus de temps qu’ailleurs, à part notre lit pour les gros dormeurs !

Une organisation « médicale » ?

Pour certains, une organisation très « médicale » est nécessaire afin de conditionner le patient et le praticien dans une atmosphère proche de l’hôpital. Murs blancs, hygiène irréprochable et blouse blanche situent de suite l’univers dans lequel on pénètre : mort à la maladie et, par extension, mort à la mort !

Un cabinet comme un bureau ?

Pour d’autres, c’est le contraire, un bureau ? C’est pour les bureaucrates…

L’hygiène extrême ? On sait bien que plus il y a d’hygiène plus les pervers sont violents (cf. les infections nosocomiales).

Ranger son cabinet ?

Le rangement ? C’est pour ceux qui ont besoin d’organiser à l’extérieur leur chaos intérieur ! Finalement, un petit atelier, avec des manuels techniques (Su Wen par exemple), des outils variés (aiguilles d’acupuncture de différentes longueurs et textures, Gua Sha, moxas et autres ventouses pour le soin) directement sous la main permettront à l’artiste praticien de façonner son œuvre avec une identité forte, la sienne. Le patient sera alors bienvenu dans cet univers personnel patiné par le temps, l’expérience et la fumée des moxas.