Actualités

Écouter, observer, décider

La théorie dans les ouvrages

De nombreux ouvrages traitant de la théorie des Zang Fu nous présentent des cas cliniques où les signes, les symptômes décrits chez les patients convergent vers un même syndrome. De beaux tableaux, bien nets, listant les signes principaux, la qualité du pouls et la description de la langue conduisent immanquablement à une conclusion claire et nette ouvrant sur le traitement approprié.

La réalité dans la vraie vie

Cependant, la réalité est bien plus complexe, la grande variété de patients rencontrés conduit à des situations qui peuvent facilement dérouter : peu ou pas de signes permettant de voir se détacher une piste ; trop de signes tous azimuts qui empêchent toute compréhension, des patients qui ne disent pas tout, des signes jamais rencontrés, etc. J’ai le souvenir d’une personne qui me dit : « Je sens un truc là », en se passant la main sur le thorax et l’abdomen. Je n’ai jamais pu en savoir plus malgré mes questions.

Que faire ?

Que faire alors ? Je crois qu’il faut aller au plus simple. D’abord et avant tout, entendre la demande principale du patient, revenir à la physiologie des Zang Fu, repérer les méridiens concernés et avec ces trois principes toujours penser à rétablir un équilibre Yin/Yang.

Image © Carola68 Die Welt ist bunt – Pixabay