Actualités

Exercice de Qi Gong

Le Qi Gong en Médecine Traditionnelle Chinoise

Avec l’acupuncture, le Tuina, les ventouses ou encore l’herbologie, le Qi Gong (une sorte de gymnastique… mais pas que !) et les pratiques pour « nourrir la vie » occupent une place fondamentale en Médecine Traditionnelle Chinoise.

Qu’est-ce que le Qi Gong ?

Le Qi Gong est le travail sur le Qi (Yangsheng 養生), le Qi étant « le souffle » (comprendre le « souffle vital »). Le Qi Gong est un produit du XXe siècle, et même du maoïsme (hé oui !), néanmoins il plonge ses racines dans les temps anciens et dans la tradition. Il désigne aussi bien des techniques martiales, gymniques, respiratoires, de visualisation, de concentration mentale que des techniques de transe ou d’hypnose.

Le Qi Gong thérapeutique

Le Qi Gong thérapeutique (enseigné à l’École Ling) correspond principalement au Qi Gong souple. Il se divise en deux catégories.

  1. La première est la mise en œuvre du souffle dans le repos (Jing Gong 靜功). Il s’agit de pratiques de recueillement taoïste, bouddhique ou néoconfucéen. En somme, on pourrait dire qu’il s’agit de méditation. Ces pratiques peuvent s’accompagner d’exercices respiratoires, de visualisations ou de concentration mentale.
  2. La seconde catégorie est la mise en œuvre du souffle dans le mouvement (Dong Gong 動功). Elle regroupe les traditions gymniques des médecins, des taoïstes et des bouddhistes. C’est le versant « actif » du Qi Gong. On pourrait également y inclure le Tai Chi Chuan.

En fin de formation, nos praticiens sont en mesure de conseiller leurs patients et de leur prescrire des exercices de Qi Gong adaptés à leur cas.